souvenir francais

Présidente

Bernard CORAJOD

Coordonnées

Le comité du Pays Rochois regroupe les 9 communes de la CCPR.

Notre objectif : Aucune tombe de « Mort pour la France » ne doit disparaître des cimetières communaux, aucun monument, aucune stèle combattante ne doit être à l’abandon.

Cette ambition répond à deux réalités. Dans les cimetières communaux, un grand nombre de tombes familiales dans lesquelles sont inhumés des combattants « Mort pour la France » sont entrées en déshérence tant à cause de la suppression des concessions perpétuelles qu’en raison des déplacements géographiques des familles. Nous devons essayer que cela ne se produise pas.

  Certaines communes ont, pour pallier à cela, créé des carrés militaires dont, par exemple, Arenthon. Lors de sa création le Souvenir Français du Pays Rochois a participé au financement.

Notre deuxième objectif est qu’aucune cérémonie créée à l’origine pour enraciner le souvenir d’un événement historique local ne doit disparaître.

Cette ambition répond à deux défis. Le premier est lié aux journées nationales commémoratives. L’Etat a créé massivement des journées commémoratives nationales combattantes à la demande d’associations d’anciens combattants et d’associations communautaires. Si cinq journées ont été créées entre 1919 et 1954, huit l’ont été de 1993 et 2019. Ces journées commémoratives nationales rassemblent essentiellement ceux qui sont liés par leur histoire personnelle à l’événement commémoré. Or, le nombre de ces témoins (résistants, déportés, combattant d’Indochine, combattants d’Algérie…) diminuent. La question du maintien d’un calendrier commémoratif national aussi dense est aujourd’hui posée.

Toujours mobilisés pour ces cérémonies, les adhérents du Souvenir Français (et les porte-drapeaux de l’association) se concentrent particulièrement sur les journées du 8 mai, du 14 juillet, du 11 novembre et sur la quête du  1er novembre.

 Pour ce qui est de la participation aux cérémonies, lorsque nous avons repris le comité en 2016 il n’y avait pas de drapeau. L’achat de celui-ci a été notre priorité et nous sommes en train de regarder pour en acheter au moins 2 autres afin que nous puissions être présents dans 3 communes à la fois. Si nous arrivons à décaler les horaires, le drapeau du Souvenir Français sera présent à chaque cérémonie dans toute nos communes.

Conclusion : si nous parlons parlons chiffres, le comité fonctionne uniquement grâce aux  subventions des communes, les dons, la quête du 1er Novembre et les cotisations des membres. (10 euros par an dont 5 restent au comité). Pour exemple l’exercice au niveau départemental s’élevait avant la covid à  65800 euros répartit comme suit. Tombes : 13700, fleurissement 9360 et voyages de mémoire pour les scolaires 42800. En effet l’objectif serait qu’aucun élève ne quitte le cycle primaire sans avoir visité un lieu de mémoire. C’est pourquoi nous prévoyons depuis 2 ans maintenant un voyage pour tous les CM2 du Pays Rochois. Nous attendons les consignes sanitaires pour mener à bien ce projet.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour recevoir régulièrement la newsletter de la mairie, ainsi que les différentes informations de la commune, il vous suffit de renseigner ci-dessous votre nom, prénom, ainsi que votre adresse E-mail.